Le rendez-vous nord-américain des musiques du monde

7e édition

14
- 17
nov '17

DEFAULT LEFT SIDE

WOMEX 2017 Gouvernement du Québec

 Mundial Montréal #5

novembre 30, 2015

Mundial Montréal #5

_MG_0837Mundial Montréal #5 était INCROYABLE ! 34 artistes venant de 11 pays ont fait vibrer la ville!

L’événement à commencé mardi après-midi avec deux conférences. La première, sur la développement professionnel, a accueuilli un constant de Mundial, Jean-François Guindon (Coop Les Faux-Monnayeurs), en plus de José Bertrand (IPIMFO) et Guillaume Moffet (SOCAN). La deuxième, une table ronde d’artistes, a rassemblé 3 artistes en vitrine, Alysha Brilla, Maarja Nuut, et le R 1er, et puis la modératrice Nadine St-Louis.
La vidéo s’en vient!

La prochaine activité fut la première édition du Mentor Café, activité qui s’est démontrée utile et engageante. Même avec l’énergie trépidante, les participants ont clairement vu les avantages. Certainement une activité à être répétée.

IMG_9904À notre réception, il fut notre plaisir de remettre le Prix Pont Transatlantique à Alejandra Ribera. Elle aura l’opportunité de performer à Babel Med Music à Marseille en mars.

Notre soirée d’ouverture a commencé avec la musique ultra poli et suave de l’étoile du « soul » latin, Alex Cuba. Il a été suivi de performances électrisantes par ILAM et Alysha Brilla, amenant beaucoup d’énergie à un Cabaret Lion d’Or rempli. Florent Vollant a ralenti le rythme, captivant la foule avec ses histoires et performances envoûtantes, et puis finalement, Samito  a terminé la soirée avec son style « afro groove. »

 

 

_MG_0194

Mercredi commence avec le rush de notre activité vedette Speed Schmooze: Rencontrez les programmateurs, où les représentants de groupes, agents, gérants et plus ont l’opportunité de faire leur pitch à plus de 50 programmateurs venant de partout en Amérique du Nord lors d’une série de rencontres-éclair de 5 minutes au cours de 2 heures. C’est long, épuisant et extrêmement productif. Un grand merci à Nougat & Nectarine pour avoir fourni le café !

_MG_0242L’après-midi a commencé avec une discussion par le poids lourd Gerald Seligman, qui a parlé de comment les artistes doivent se présenter pour gagner une place dans le marché nord-américain.

Les vitrines de l’après-midi ont commencé avec une performance de toute beauté par Constantinople, suivi de la sensualité de Bïa, puis l’énergie rafraîchissante de Kleztory, avant de terminer avec une performance exceptionnelle de la sensation estonienne au violon, Maarja Nuut.

 

Après un excellent souper, les délégués étaient prêts pour notre soirée Globalement Parlant au Café Campus. Les performances ont commencé avec le son métissé d’Akawui, un projet local qui mêle des thèmes de droits autochtones avec le son de flutes traditionnelles des Andes et les tambours pow wow. Par la suite, le chanteur-compositeur-interprête brésilien (maintenant basé à Paris) Márcio Faraco, et le star du reggae Rocky Dawuni ont amené le niveau de plus en plus haut. Le chanteur-compositeur-interprête solo Nano Stern à captivé la salle (en plus de mériter la première encore dans l’histoire de Mundial Montréal! rare à une vitrine), suivi du style gnawa-rock de Djmawi Africa. Le dernier groupe de la soirée, les soeurs yemenis, A-WA, fûrent un grand succès avec leur style folk-électronique.

Jeudi a commencé avec deux conférences, alimentées par le jus Frunil, gardant tout le monde en marche après un début intense de l’événement. La première conférence discutait de comment rentrer dans le marché de Toronto, et la deuxième, sur les visas et comment protéger l’argent fait lors de tournées internationales.  Les deux étaient fascinantes et éclairantes pour le développement professionnel de la communauté.

Les vitrines de l’après-midi furent un mix d’afromexfunk grâce à Som Bit, le jazz à influences indiennes de Monsoon, l’héro du guitar solo Maneli Jamal, avant de terminer avec le style afro-reggae de Just Wôan.

Après le souper, la pluie menaçait de nuire aux activités, mais heureusement l’équipe Mundial était préparée avec des parapluies complémentaires!

Jeudi soir a vu le retour de notre soirée marathon Va-et-Vient, avec 8 artistes en vitrine à deux salles. Diyet a commencé au Divan Orange avec ses chansons inspirantes. Après qu’elle ait fini, 150 personnes se sont mobilisées pour aller au Club Balattou. Elles ont été témoin d’une performance incroyable de l’addition dernière minute, Élage Diouf. De retour au Divan Orange, Cécile Doo-Kingué a donné une performance absolument époustouflante, donnant à ses chansons un esprit de justice rarement vu aux vitrines. Crue et puissante. Après, Flávia Nascimento a connecté avec la salle de façon électrisante où tout le monde a fini par danser. Eljuri a amené son style de rock latine bruyant au Divan Orange. Avons-nous mentionné qu’elle joue FORT? Un grand merci à EarPeace (une plaisanterie, elle a vraiment amené de l’énergie). De retour au Club Balattou, Le R 1er a présenté ses compositions électro-hip-hop-béninoise accompagnées de deux maîtres-percussionnistes. Au Divan Orange, Palenke Soultribe ont apporté la FÊTE ! La dernière groupe, Jah & I, groupe de reggae au messages inspirants, groove simple et mélodies captivantes ont mérité un encore! Tout à fait une excellente soirée de découvertes musicales, de danse, et de partage.

Vendredi après-midi a commencé avec une vitrine au Centre Phi. Sina Bathaie a partagé ses compositions majestueuses de musique contemporaine perse. Il a été suivi par le jazz séduisant de Bellflower, le métissage culturel de Solawa, et finalement l’afrobeat rempli d’esprit positif de HAJAmadagascar.

La dernière vitrine a apporté des manifestations…différentes…de la musique traditionnelle. Premièrement, Yves Lambert avec son style unique de folk québécois, et finalement Orkestar Kriminal ont clôt le festival avec leurs interprétations de chansons criminelles, mélodies de prison et hymnes cachés d’à travers la planète. La soirée s’est terminé avec la présentation du Prix Étoiles Stingray à une radieuse Flávia Nascimento. Elle a reçu une bourse de $2000 et de la diffusion sur les chaînes musicaux de Stingray.

Finalement, Mundial Montréal #5 a fermé ses portes avec un afterparty pour les danseurs de la communauté. Tous les délégués restants sont venus danser, boire, et dire leurs au-revoirs!

Un grand merci à tous ceux et celles qui ont contribuer à rendre l’événement tellement spéciale!

IMG_1145

DEFAULT LEFT SIDE

WOMEX 2017 Gouvernement du Québec